En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Méthodes de psychothérapie utilisées par Mylène Fenouillet dans le Gard

Psychologue et psychothérapeute spécialiste EMDR, Mylène Fenouillet exerce au centre paramédical de Vézénobres à proximité d'Alès dans le Gard.

Voici la description des méthodes de psychothérapie utilisées par Mylène Fenouillet dans le Gard.

Contactez Mylène Fenouillet pour obtenir un rendez-vous ou pour en savoir davantage sur l'étendue de ses prestations.

Certification, Agrément...

  • DESS Psychologie et psychopathologie
  • Agrément ARS n°ADELI 309305027

L’EMDR :

L’EMDR utilise essentiellement la stimulation sensorielle par le mouvement des yeux. Cette pratique psychothérapeutique est particulièrement efficace dans le traitement du syndrome de stress post-traumatique. Elle permet le déblocage des émotions négatives accumulées dans le système nerveux. En effet, le cerveau peut alors retraiter l’expérience pour qu’elle soit digérée et réinsérée dans le processus de synthèse de la mémoire épisodique, avec un statut de souvenir révolu.

La psychothérapie analytique

La psychothérapie analytique a pour but la compréhension de l’origine du symptôme et tente d’amener progressivement à la libération des nœuds psychiques provoqués par les conflits inconscients. Elle aide le patient à se resituer dans un monde de nouveau cohérent à ses yeux. La base du travail est axée sur l’interprétation du vécu amené verbalement par le patient. De la part du patient il est essentiel de laisser faire la libre association d’idées, c’est-à-dire de se laisser aller à la libre parole, de verbaliser tout ce qui passe par la tête même si cela n’a pas de sens, de lien entre les idées y compris l’évocation de rêves. Dans cette libre parole, il n’y a ni de mauvaises ni de bonnes pensées. Il n’y a aucun jugement. La thérapie se conclut lorsque les conflits psychiques ne sont plus un poids à porter et que la personne se sent prête à affronter le quotidien avec ses propres moyens et sans l’aide d’un thérapeute. Au-delà du soin des blessures psychiques, du sens donné au vécu douloureux, de la compréhension des mécanismes qui influencent nos décisions et nos comportements, il y a le but d’accroître les capacités d’autonomie de la personne.

L’Hypnose ericksonienne

Il s’agit d’une méthode d’hypnose « éveillée », où le patient participe pleinement. Le thérapeute peut faire des inductions : il utilise des métaphores ou des récits pour que l’inconscient de son patient choisisse lui-même la solution à son problème. Le rôle du thérapeute sera de demander à l’inconscient de protéger encore plus efficacement la personne en trouvant une ou d’autres solutions qui rempliront la même fonction que précédemment sans les inconvénients actuels. Selon Erickson, « si un individu répond d’une manière catastrophique à un événement, il pourra tout aussi bien répondre d’une manière restauratrice à un autre événement ».

La sophrologie

Cette technique douce comme la relaxation favorise la résolution de divers désordres (somato-psychiques, existentiels) en permettant de développer une personnalité plus harmonieuse, par la « Conscience » de soi et le renfort des structures positives. La technique fait appel à une série d’imageries mentales, proposée par le thérapeute, le patient étant en état de relaxation ou étant à la fin d’un travail de conscientisation.

La relaxation

Cette méthode de détente profonde s’utilise soit en préparation à l’entretien soit en curatif. En état de tension intérieure ou physique, un patient n’est pas à même d’entamer pleinement le travail d’élaboration psychique. Le temps pris à la relaxation totale de son être lui permet de se recentrer, de calmer son esprit et les tensions somatiques pour utiliser l’énergie alors accessible pour l’entretien. Dans le cas de douleurs chroniques, de stress, d’angoisses, la relaxation s’utilise comme un soin et le thérapeute apprend des techniques au patient qu’il pourra utiliser par lui-même de façon préventive.
 

Techniques spécifiques pour les enfants

Dessins, jeux, outils de médiation avec support visuels que j’ai construit durant ma pratique pour traiter des problématiques particulières et ce, selon la tranche d’âge de l’enfant.
Lorsque notre perception de la réalité extérieure est filtrée par des lunettes déformantes et que celle de notre réalité intérieure l’est par de nombreux masques, il ne reste plus beaucoup de place pour notre vrai visage.

Nos petits plus

  • Matériel technique nécessaire
  • à l'EMDR agréé par EMDR France